Michael « Eddie » Edwards déjàtout petit, il rêvait de participeraux Jeux Olympiques, son seul et unique objectif était d’y participer pourtant son profil n’a rien d’un athlète. Touché par la détermination d’Eddie, un ancien champion américain devient son coach et l’aide à participer aux JO d’Hiver de Calgary en 1988. Ce long-métrage est tiré d’une histoire vraie.

Fiche technique

Le réalisateur est Dexter Fletcher et le scénario par Sean Macaulay et Simon Kelton

Les principaux acteurs : Christopher Walken, Hugh Jackman, Taron Egerton

C’est un genre de film Comédie dramatique et biopic, monté par Martin Walsh.

La nationalité des acteurs est : la nationalité américaine, la nationalité britannique et la nationalité allemande

Le film est sorti le 04 mai 2016 en France, c’est un long-métrage d’une durée d’une heure et quarante-cinq minutes.

Les dates de sortie dans les autres pays :

  • Les Etats-unis et le Royaume-Uni : 26 janvier 2016
  • La Belgique : 30 mars 2016

Pour incarner le vrai Michael Edwards, les producteurs ont pris TaronEgerton qui a bien su s’immiscer dans la peau du personnage : la moustache, les lunettes, les mimiques, les cheveux, c’est un vrai travail d’équipe.

eddie-the-eagle-film-critique

Michael Eddie Edwards était le premier athlète britannique à participer à la compétition olympique de saut à ski. La Grande-Bretagne ne croyait pas en lui, en revanche Eddie n’avait qu’un seul rêve, participé, il croyait en lui et il était sûr qu’il pouvait y arriver. Quatre ans plus tôt, il avait déjà perdu lors d’une qualification en ski alpin et d’ailleurs, il n’a jamais réussi à briller dans aucun sport. Il n’a pas lâchéprise malgré ces échecs, bien au contraire il a réussi à se retrouver, sa place est parmi les athlètes. Eddie a une personnalité, il était prêt à bondir, à rebondir avec l’aide de son coach aussi atypique que lui, Bronson Peary.

On connait tous l’adage : « l’important c’est de participer », participer à tout prix que forcément gagner. Lors des J.O il a terminé double dernier aux épreuves de 70 et 90 mètres, mais il est resté le symbole de l’échec héroïque et le perdant magnifique. Eddie a perdu, mais il repart heureux. Pour réaliser son rêve, il avait une volonté inébranlable. Grâce à cette volonté, il a grimpé sur la plus haute marche du podium. Il a fait face à des moqueries des médias, même de son père qui ne croyait pas en lui. Eddie a défié le comité pour accomplir son destin, le résultat : il est entré dans la légende des Jeux et incarne les valeurs de l’Olympisme, il est devenu le héros des Tremplins.

Les spectateurs nommaient Eddie « The Eagle » faisant référence à sa gestuelle quand il saute pendant les épreuves, il ressemble à un oiseau qui ouvre ses ailes prêts à voler.

Le message de ce film : il ne faut jamais cesser de croire en soi pour réaliser son rêve, il faut oser défier son destin pour atteindre son objectif.