Le neuvième épisode de la saga X-men sort le 18 mai 2016. Il porte le titre de X-men Apocalypse. Réalisé par Bryan Singer, le film fait parler de lui en bon et en mauvais terme. D’après sa bande-annonce les téléspectateurs s’attendaient à plus de frayeur avec un rythme différent des précédents X-men. Mais Apocalypse a en général partagé les opinions. Malgré cela il offre quelques points forts qui font de lui un film captivant.

Première partie intéressante

D’une manière générale l’intrigue dans X-men Apocalypse concerne le tout premier mutant nommé Apocalypse. Depuis les origines de la civilisation il accumule de nombreux pouvoirs et devient immortel et imbattable. Apocalypse était vénéré comme un dieu. Après un sommeil de plusieurs milliers d’années il découvre un monde qui ne l’enchante guère. Alors il décide de réunir des mutants redoutables tels que Magneto pour éliminer l’humanité et régner sur terre. Mais leur tâche se complique lorsque Raven et le Professeur X choisissent de les combattre pour protéger les humains. Ils emploient eux aussi toute l’ampleur de leur pouvoir afin d’éviter une destruction totale de la terre.

Au début du film, on retrouve une scène d’ouverture en pleine Egypte Antique où un peuple adore Apocalypse. Sa représentation en tant qu’être divine impressionne et nourrit le suspens sur ce qui arrivera par la suite pour cette créature tant vénérée.

Cette nouvelle édition de X-men réserve également plusieurs surprises concernant nos mutants préférés. On y retrouve par exemple ce qui arrive à Magneto après avoir tenté d’éliminer le Président des Etats-Unis dans le précédent X-men Days of Future Past. Charles Xavier allias Professeur X se voit faire évoluer son école de surdoués composés de nouveaux adolescents avec leurs nouveaux pouvoirs.

On reconnait aussi des effets spéciaux époustouflants dans ce film. En plus X-men se distingue des films d’héroïsme qu’on a pu voir. Il se canalise plutôt sur la catastrophe que sur l’action classique des super-héros.

Une deuxième partie un peu décevante

Malgré les effets spéciaux et les personnages tant attendus se retrouvant dans X-men Apocalypse comme Diablo ou Quicksilver la deuxième moitié du film déçoit dans plusieurs points. Bryan Singer dans sa mise en scène manque d’originalité. Il reprend d’une manière trop similaire celle de ses derniers œuvres. Outre, le personnage d’Apocalypse n’est pas à la hauteur de son titre. Sa grandeur et ses pouvoirs s’affichent rarement à l’écran. Oscar Isaac dans le rôle d’Apocalypse est censé être le plus puissant et le plus machiavélique de tous les méchants de X-men. Mais son personnage n’a rien d’un grand méchant. Il évoque même parfois un sentiment de pitié.

Pour conclure, côté graphique X-men Apocalypse bluffe le public. Il se distingue des autres films de héros par son orientation catastrophe. Dans le scénario, le film relate de plus en plus le passé de plusieurs mutants. Mais dans son ensemble, ce nouvel épisode laisse des opinions mitigés surtout par rapport au scénario et à la mise en scène qui manquent de l’originalité.

Et pourtant le http://madragoafilmes.com/a une meilleure critique.

xmen-apocalypse