Tomber enceinte, c’est le rêve de toutes les mamans, mais quel est l’âge idéal pour faire et avoir un enfant ? La fertilité féminine baisse au fur et à mesure que l’âge augmente. Ainsi, si vous souhaitez un bébé, mieux vaut ne pas attendre.

L’âge idéal pour faire un bébé

Pour faire un bébé, certaines femmes risquent d’une grossesse précoce, les autres d’une grossesse tardive. A quand le bon moment pour avoir un enfant ?

Les propos semblent très diversifiés sur cette problématique puisque la majorité des études a révélé que l’intervalle d’âge idéal pour être enceinte s’annonce de 25 à 30 ans : les meilleurs accouchements se déroulent à 90 % autour de 23 ans. Scientifiquement parlant, les conditions biologiques pour avoir un premier enfant sont optimales entre 20 et 29 ans. Dans cette tranche d’âge, les effets physiologiques de la sénescence sur le placenta et l’utérus sont encore minimes.

Aussi, l’âge de tomber enceinte est synonyme de longévité. Des chercheurs américains ont dit que les femmes qui tombent enceinte à après 33 ans ont la chance de survivre jusqu’à 95 ans. D’autres experts américains ont affirmé qu’autour de 20 ans, le corps est suffisamment prêt pour accueillir pour la première fois un bébé dans le ventre. De plus, en avançant dans l’âge, les mères s’annoncent plus matures et stables pour s’occuper d’un enfant et de son bien-être.

Le nombre d’enfants compte aussi dans le bon déroulement d’une grossesse. Si vous souhaitez avoir deux enfants, il vaut mieux les porter vers 27 ans. Si ce n’est que pour un enfant, il n’y a pas de problème vers 30 ou 32 ans.

Les risques d’une grossesse attardée

Plus une femme avance en âge, plus sa santé risque de se dégrader. Ainsi, porter un bébé à ce moment-là peut avoir de véritables incidences aussi pour la mère que pour son enfant.

Il est important de savoir que la fertilité baisse à partir de 35 ans et le risque de fausse couche augmente, notamment durant les trois premiers mois. A cet âge-là, la dégradation des ovocytes et les anomalies chromosomiques peuvent entraîner plusieurs dégâts durant la grossesse, dont le plus à craindre est la trisomie 21, atteignant 1 enfant sur 1500. Les artères perdent en souplesse, ce qui favorise parfois l’hypertension artérielle, les problèmes circulatoires, les jambes lourdes, l’existence des varices ou également des hémorroïdes. Certaines même sont déjà ciblées par la ménopause, mais c’est un cas rare.

Même si en franchissant la quarantaine, une femme sentira encore son corps et son esprit très en forme, sachez que ce n’est pas le cas pour les ovaires. A cet âge, les nombreux problèmes sur les troubles hormonaux surviennent parfois, ils sont susceptibles d’engendrer des kystes, des fibromes, le diabète gestationnel… Dans cette situation, tomber enceinte pour la première fois risque d’avoir des complications durant la grossesse, de faire une fausse couche voire l’arrivée d’un bébé prématuré.

En dépassant les 45 ans, les femmes doivent prévoir déjà l’opération césarienne vu que le col de l’utérus semble moins dilatant. A partir de-là, les risques d’hémorragies sont fréquents, tout comme la mortalité néonatale et la naissance d’un bébé fragile.

Mais quel que soit votre âge l’essentiel c’est que la grossesse se passe bien.

enfants-bon-age